• French
  • English

My Account

My Basket

Le tourbillon – Jeanne Moreau

Play Video

The song Le Tourbillon, also known as Le Tourbillon de la vie, was written by Serge Rezvani (under the pseudonym Bassiak) in 1957 for Jeanne Moreau. She used to separate her companion from the time, Jean-Louis Richard, Serge’s best friend. This song was destined to remain only in the circle of friends of its author. Seven years later, during the filming of the movie Jules and Jim realized by François Truffaut, Le Tourbillon won the film, in which it fits very well: “a woman who hesitates between men, and decides to love them both”.

This song was interpreted by Renaud, Patricia Kaas, and Alain Souchon during the Concert des Enfoirés in 1995.

On May 17, 1995, Vanessa Paradis participated in the Opening Ceremony of the Cannes Film Festival, where, accompanied by Jean-Félix Lalanne on guitar, she sang Le Tourbillon live in front of Jeanne Moreau, who rises and finishes the title with them. What was to be a little surprise finally became the most striking fact of the 48th Festival and a mythical duo in the history of French song.

In the tutorial, I explain how we play different accompaniments on the same melody.

Piano Sheet Music

Digital Download.
PDF: 6 pages.
Arrangement: F . Labis.
Level: Grade 1
Price: $4.99 [€4.30]

(Official License managed by SMP Press)

Play Video

Midi File

Midi file for educational purposes, compatible with digital pianos supporting midi files and with the Synthesia game.


Separated hands

Price:

Play Video

Original Version

Complete lesson (in 2 parts)

Play Video
Play Video

Lyrics

Elle avait des bagues à chaque doigt, 
Des tas de bracelets autour des poignets, 
Et puis elle chantait avec une voix 
Qui, sitôt, m'enjôla.

Elle avait des yeux, des yeux d'opale, 
Qui me fascinaient, qui me fascinaient. 
Y avait l'ovale de son visage pâle 
De femme fatale qui m'fut fatale De femme fatale qui m'fut fatale

On s'est connu, on s'est reconnu, 
On s'est perdu de vue, on s'est r'perdu d'vue 
On s'est retrouvé, on s'est réchauffé, 
Puis on s'est séparé.

Chacun pour soi est reparti. 
Dans l'tourbillon de la vie 
Je l'ai revue un soir, aïe, aïe, aïe, 
Ça fait déjà un fameux bail
Ça fait déjà un fameux bail

Au son des banjos je l'ai reconnue. 
Ce curieux sourire qui m'avait tant plu. 
Sa voix si fatale, son beau visage pâle 
M'émurent plus que jamais.

Je me suis soûlé en l'écoutant. 
L'alcool fait oublier le temps. 
Je me suis réveillé en sentant 
Des baisers sur mon front brûlant 
Des baisers sur mon front brûlant

On s'est connu, on s'est reconnu. 
On s'est perdu de vue, on s'est r'perdu de vue 
On s'est retrouvé, on s'est séparé. 
Puis on s'est réchauffé.

Chacun pour soi est reparti. 
Dans l'tourbillon de la vie. 
Je l'ai revue un soir ah ! là là 
Elle est retombée dans mes bras. 
Elle est retombée dans mes bras.

Quand on s'est connu, 
Quand on s'est reconnu, 
Pourquoi s’perdre de vue, 
Se reperdre de vue ?

Quand on s'est retrouvé, 
Quand on s'est réchauffé, 
Pourquoi se séparer ?

Alors tous deux on est reparti 
Dans le tourbillon de la vie 
On a continué à tourner 
Tous les deux enlacés 
Tous les deux enlacés. 
Tous les deux enlacés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

I need coffee to stay up all night creating new content

For the convenience of your visit, I have removed the advertisements. But this website takes not only a lot of time to edit but generate expenses like the hosting and  security tools.

By offering me a coffee, you will not only help me cover my costs but also encourage me to continue posting free content. .

My latest cover

Archives

Top