• Français
  • Anglais

Je t’écris – G. Lemarchal

Lire la vidéo

Partition pour piano et chant

Format PDF de 11 pages.
Niveau: facile

Artiste : Grégory Lemarchal

Album : Je deviens moi
Date de sortie : 2005

Version originale

Tuto de type synthesia

Laissez un message dans les commentaires si vous souhaitez ce tutoriel.

Tuto avec partition

Laissez un message dans les commentaires si vous souhaitez ce tutoriel.

Leçon de piano complète

Laissez un message dans les commentaires si vous souhaitez ce tutoriel.

Paroles

Je t'écris des trottoirs de nos villes habillées en Noël,

de quelques nuits d'hiver aux saveurs douces-amères

Je t'écris de ces soirs de lumières,
des yeux émerveillés de cette petite fille
au pied d'un grand sapin sur la cinquième avenue

Je t'écris d'un départ, d'une valise oubliée
Je t'écris d'un lac blanc où ce couple patine

Je t'écris d'un désert où l'épave d'un bateau se souvient de la mer,
je t'écris d'une terre où des maisons s'écroulent

Je t'écris de Venise, où les amants s'éveillent au son de vieux clochers
Il y neigera peut-être encore cette année

Je t'écris de la mer, au large de Gibraltar le regard vers Tanger
Je t'écris de l'Afrique où l'on meurt par milliers

Des quatre coins de la terre, je t'écris des tranchées de guerres abandonnées

Je t'écris d'un baiser, de ce banc de Paris
où deux amants s'enlacent dans leur éternité
et que rien ni personne ne pourrait déranger

Je t'écris d'un café, de l'aile d'un avion
où nos mémoires s'enlacent dans ton éternité
et que rien ni personne ne pourrait m'enlever

Je t'écris de ces ciels de quart monde
où les corps si légers d'enfants trop peu nourris s'élèvent sans faire de bruit

Je t'écris de la rue où l'on danse et l'on chante
Je t'écris du plumier d'un vieillard solitaire à la chambre oubliée

Je t'écris de la part de ces dieux impuissants aux noms desquels on tue
Je t'écris de la main de ces hommes de paix qui n'ont pas renoncé

Je t'écris de la Seine, la tour Eiffel y brille dans des reflets passés
Je t'écris du souvenir d'un baiser par milliers

Des quatre coins de la terre, je ferai le tour du monde, d'un jour très ordinaire
Je t'écris de ce rêve de t'avoir tant aimé

Je t'écris ébloui par tant d'humanité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le café m'aide à passer des nuits blanches pour créer de nouveaux contenus

Pour le confort de votre visite, j'ai supprimé les publicités, qui jusqu'à présent m'aidaient à couvrir les frais d'hébergement et de sécurité du site. De plus, ces pages demandent beaucoup de temps pour leur édition et surtout pour la création de leur contenu. 

En m'offrant un café, non seulement vous m'aiderez à couvrir mes frais mais aussi vous m'encouragerez à continuer de publier du contenu gratuit.

Derniers commentaires

Share
Top