Oreille absolue et oreille relative

ear buttonOreille absolue et oreille relative.

Comme écrit dans l’introduction, je n’avais aucune aptitude spécifique qui me prédisposait pour jouer d’oreille. Je n’avais ni l’oreille absolue, ni même une bonne oreille relative.
Par curiosité, j’ai quand-même fouillé le net à la quête de pistes sur le sujet.

Un des premiers sites qui m’a interpellé est celui de Katja Keller:

http://videos.oreilleabsolue.mobi/

Dans sa vidéo d’introduction, elle explique que l’oreille absolue peut être développée à l’âge adulte, qu’elle l’a acquise elle-même étant adulte et que dans la foulée, elle a créé la méthode MAP, sous forme de vidéos et de stages sur le développement de l’écoute musicale.
Si ce n’est déjà fait, vous pouvez vous inscrire sur son site afin de recevoir gratuitement quelques vidéos très instructives.

Ses vidéos sont très bien faites et ne concernent pas que l’oreille absolue. Je me souviens d’une excellente vidéo qui expliquait comment organiser ou structurer son travail ( pour apprendre une partition) quand on est autodidacte (ou pas).-

Après avoir vu et revu ses vidéos, (qu’elle envoie une fois qu’on est inscrit), j’étais convaincue qu’il fallait avoir l’oreille absolue pour pouvoir jouer d’oreille, mais qu’il n’était pas trop tard pour la développer. Cela m’a d’autant plus motiver à m’investir sur le sujet car j’avais enfin une lueur d’espoir. J’ai donc creusé le net un peu plus loin.

Je suis tombée ensuite sur de nombreux sites proposant des tests sur l’oreille absolue et l’oreille relative. A chacun de ces tests, j’avais absolument tout faux.

http://www.symphozik.info/tests-oreille-absolue.html

http://www.symphozik.info/tests-oreille-relative.html

Par curiosité, je viens de refaire ces 2 tests aujourd’hui. Pour vous rassurer, mes résultats du test sur l’oreille absolue n’ont absolument pas évoluer. Aucune bonne réponse. Par-contre mon oreille relative s’est bien améliorée pour les notes habituellement jouées au piano, mais pas du tout une fois qu’il s’agit de notes plus aigues ou plus graves. Ceci-dit, je joue quand-même d’oreille et cela me prend moins d’une demi-heure de travail pour pouvoir jouer tout un morceau juste par l’oreille (avec un accompagnement simple).

Autrement dit, « l’oreille absolue », comme on la définit généralement, n’est pas nécessaire pour jouer d’oreille.

Par-contre, pour Katja Keller:

L’oreille absolue, c’est une perception auditive développée et consciente.

 

Et c’est là que réside tout le secret.

En effet dans ma longue quête, dans tout ce que j’ai pu lire et entendre partout, de ceux qui jouent d’oreille, j’ai découvert qu’ils ont tous une approche différente de l’écoute musicale.

C’est donc l’écoute musicale, en tant que capacité qui peut se développer à n’importe quel âge, qui est la première clé pour pouvoir jouer d’oreille.

Le sujet étant tellement important et vaste, que je vais aborder dans le prochain article.

Page suivante
Share

1 Comment on “Oreille absolue et oreille relative

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.